Achat immobilier : N° 1 des priorités des émigrés pour investir en Algérie

achat immobilier pour émigré
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Si vous êtes émigré et que vous souhaitez investir en Algérie, sachez qu’il est tout à fait possible de se lancer dans un achat  immobilier de catégorie d’habitation, commerce ou investissement en tant que placement locatif. Vous devez savoir que dans le secteur immobilier, c’est la loi du lieu où se situe le bien qui s’applique. En Algérie, la procédure pour l’achat d’un appartement pour un émigré est la même que celle listée pour les résidents. 

Pas de bonification de crédit pour les émigrés !

A part que, les algériens résidents à l’étranger n’ouvrent pas droit au crédit bancaire avec bonification du taux d’intérêt. Vis ç vis de la banque algérienne, vaut mieux avoir une entrée d’argent mensuelle qui ne soit pas inférieure ou égale à 1800 € / mois et (de préférence supérieure à 2000 €) pour bénéficier d’un prêt immobilier.

Mot d’ordre : Pas de précipitation !

Pour trouver et acquérir sa première maison en étant à étranger et que l’on veuille investir dans l’immobilier en Algérie, parfois, c’est un peu plus compliqué. Il ne faut brûler aucune étape, car elles sont toutes importantes. 
Quelles sont alors les différentes opérations nécessaires en vue d’une acquisition d’un bien immobilier pour un résident étranger ou un primo-accédant ?

Bien concevoir son projet d’Achat immobilier

On ne se lance pas tête baissée dans des acquisitions immobilières en Algérie. Plusieurs éléments doivent être pris en considération. Il est important de réfléchir à tous les détails. Que souhaitez-vous acheter (un appartement, une maison…) ? 

Dans quelle ville se situe le bien à vendre que vous visez (centre d’Alger ou la banlieue) ? 

Comment souhaitez-vous le financer et surtout, quelle somme consacrer à ce projet ? Les questions à se poser n’en finissent pas. Ainsi, il est conseillé de tout noter afin d’avoir une trace écrite de vos critères et autres. Surtout pour les résidents étrangers qui souhaitent investir en Algérie. Il convient de bien s’informer sur le marché immobilier (prix pratiqués, taux d’intérêt …).

L’importance que vous devez donner à l’étape de recherche 

Lorsque vous êtes acheteur et vous dépassez la phase de réflexion de son projet, et que vous recherchez votre bien sur les sites d’annonces de vente comme Ouedkniss. Vous devez lire attentivement les meilleurs annonces dans la catégorie des offres « ventes ». 

Affinez vos recherches sur les sites d’annonces

Pour enrichir votre base de données et faciliter votre choix affinez en matière de situation stratégique. Par exemple, les villes d’intérieur diffèrent d’Alger la capitale. Votre budget, environnement, emplacement, prix au mètre carré, délai de construction…  N’hésitez pas à contacter le vendeur final et évitez les intermédiaires tant que possible. Sélectionnez les biens, maisons ou appartements à vendre qui semblent correspondre au montant que vous vouliez et mettez de côté ceux pour lesquels ce n’est pas le cas.

L’importance des visites sur place

Rien de tel que de se rendre sur place pour voir si un bien vous plaît. Également, l’annonce publiée peut contenir des photos trompeuses ou prises de façon à démontrer que les qualités des logements ou des immeubles. Il est donc essentiel de visiter ces derniers afin de les voir de ses propres yeux les maisons ou appartements témoins. Vous vivez à l’étranger et venir en Algérie pour effectuer des visites est compliqué ou long pour vous :

Se faire aider par son entourage ou par un professionnel en immobilier 

Si vous avez des amis ou de la famille qui vivent en Algérie, pourquoi ne pas leur demander de visiter la propriété à votre place ? Pour être pratique, en réalité vous pouvez aussi faire appel aux services d’un agent immobilier, un négocient ou une agence immobilière agréé qui agit pour vous assister dans toutes les phases du processus d’achat de votre future maison. Après les visites vient le moment des démarches administratives et documents à préparer.

Quelles sont les étapes à accomplir pour l’achat immobilier ?

Lorsque vous trouvez des biens immobiliers qui vous plaisent et que vous souhaitez acheter votre favoris, voici les démarches à suivre et les documents en question à fournir :

  1. vérifier la réputation du promoteur : permis de conduire, enregistrement auprès du ministère…
  2. présenter une offre d’achat au vendeur ;
  3. signer l’avant-contrat (faire attention à la valeur déclarée) ;
  4. recherches des meilleurs financements ;
  5. faire une demande de prêt ;
  6. accepter l’offre de prêt ;
  7. signer l’acte de vente.

Le non résident dispos de deux types de financement pour l’acquisition d’un bien immobilier

1 – L’autofinancement avec échéancier de paiement.

Cette dernière option peut être très intéressante pour votre investissement, étant donné qu’il sera en mesure de payer sa maison sans toutefois avoir de frais supplémentaires. Sachant que vos fonds doivent de préférence êtres prêts lorsque vous serez sollicité pour la première tranche. 

2 – Le crédit bancaire :

Les taux d’intérêt bancaire proposés sont variables suivant les banques et leurs conditions n’admettent pas tous les non-résidents. A noter, qu’i’ils n’ouvrent pas droit aux  avantages de la bonification de 1% appliquée par les banques au taux d’intérêt des résidents algériens. Le groupe « Résidences Aghiles » par exemple accorde un autofinancement lors de l’achat immobilier avec échéancier de paiement régulier et « très flexible ». Les délais varient, selon le taux d’avancement des projets de construction. Tout dépend du barème du promoteur, l’apport initial peut atteindre les 30 %. Puis suivra, les paiements par tranches. Le nombre des parties suivantes dépend de l’avancement du projet.

PS : Cette option peut être complémentaire à la première. 

Comment faire pour acheter le meilleur bien immobilier possible en Algerie ?

Pour devenir propriétaire d’un terrain ou d’une maison, vous devez lors de l’achat immobilier recevoir un livret foncier remis par le vendeur, cette vente doit se faire auprès d’un notaire.

Selon le site Lkeria, les Algériens résidents à l’étranger (émigrés), peuvent bénéficier d’un crédit immobilier pour l’achat ou la construction d’une habitation en Algérie.

Le dossier du crédit bancaire pour achat immobilier

La liste des pièces est différente d’une banque à une autre :

  1. Une décision d’attribution du bien immobilier (logement) délivrée par le promoteur, indiquant le prix de de vente, la consistance et l’adresse de l’habitation.
  2. Une demande de crédit (formulaire de la Banque),
  3. Un extrait de naissance du registre d’état civil
  4. Une fiche familiale pour les mariés,
  5. Une copie de la carte d’identité nationale ou du permis de conduire
  6. Une autorisation de prélèvement de la mensualité (formulaire Banque).
  7. La photocopie des 3 dernières fiches de paie (qui doivent être légalisées auprès du consulat d’Algérie)
  8. Une attestation de travail ou un contrat CDI
  9. Demander aux impôts une copie du dernier avis d’imposition
  10. Un justificatif de domicile (Quittance de loyer, facture d’électricité ou de gaz..etc)

Calculer la capacité de remboursement d’un émigré ?

Pour un emprunteur algérien résidant à l’étranger la capacité de remboursement est fixée en fonction de ses revenus mensuels nets qu’il perçoit en devises, de la manière suivante :

  1. Déduire du revenu mensuel net de l’emprunteur, le salaire minimum garanti (S.M.G) du pays de résidence.
  2. Convertir 50% du solde du revenu en dinars algériens selon la cotation bancaire en vigueur.

Exemple d’un immigré inéligible au crédit immobilier :

S.M.G = 1000 €
Revenu mensuel net = 1000 €
Résultat = 0 €
Dans ce cas, le client ne peut pas bénéficier du crédit.

Simulation de crédit pour un immigré éligible aux investisseurs immobiliers en Algérie :

Exemple d’un achat immobilier par immigré en France :
Revenu mensuel net en devise = 3.000 €
S.M.I.G  = 1.200 €
Résultat = 1.800 €
Partie à convertir en dinars : 50% de 1.800 € = 900 €
Cotation (exemple) : 1 € = 130 DZD
1.800 € X 130 DZD = 234.000 DZD
234.000 DZD : cette somme représente la capacité de remboursement du postulant.
Le demandeur, doit bien étudier les propositions, prendre en compte les frais divers pour l’obtention du crédit tel que l’assurance …

Articles similaires

Promotion immobilière à Alger

Vous recherchez un appartement Haut Standing à Alger et environs ?

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire